La tablette du bas: The Machinist (2004)

Publié: avril 23, 2007 dans La tablette du bas
 
   La tablette du bas se veut une section suggérant des films méconnus, oubliés ou simplement sous-estimés.
 
   J’admire le travail de Christian Bale depuis ses débuts dans Empire of the Sun de Spielberg. C’est un excellent acteur intense et parfois creepy (voir American Psycho). Il atteint le sommet de son creepiness avec ce film ou il a perdu 63 livres afin d’incarner un insomniaque hanté par des hallucinations du nom de Trevor Reznik (un hommage possible à Trent Reznor de groupe Nine Inch Nails). Un homme éhonté qui tente d’effacer son existence. Le film-puzzle progresse en dévoilant peu à peu les raisons de son état lamentable de façon subtile et envoutante, jusqu’à la toute fin ou tout devient clair, et ou on a juste le goût de le revoir pour connecter touts les points.
 
       

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s