La Fête des (Mauvaises) Mères

Publié: mai 7, 2009 dans Les meilleures scènes
 
 C’est la Fête des Mères en fin de semaine. On aime tous nos mamans chéries, même si elles nous tapent parfois un peu sur les nerfs (j’ai encore des séquelles de l’interminable jardinage que la mienne me faisait subir quand j’étais jeune). Ceci dit, je ne troquerais jamais la mienne pour l’une de celle-ci:
  
 
Margaret White (Carrie, 1976)
Cette maniaque religieuse (Piper Laurie) croît que sa fille (Sissy Spacek) à ses menstruations parce qu’elle a commis des pêchés et la force à prier embarrée dans un garde-robe. Normal que Carrie pète les plombs et se défoule avec ses pouvoirs télékinésiques lors de son bal des finissants!
  
 
 
Earline Fiztgerald (Million Dollar Baby, 2004)
La détestable mère de Maggie est une grosse B.S. hargneuse qui rend visite à sa fille paralysée qu’après avoir fait un arrêt à DisneyLand en chemin. Elle ne s’intéresse à sa fille que pour toucher son pognon récolté grâce à la boxe.
 
 
 
 
"Mother" (Psycho, 1960)
La mère horrifiante dont on ne voit que la silhouette du haut de sa fenêtre a la fâcheuse manie de poignarder les clients du motel de son fils Norman. Elle a aussi un gros problème d’identification.
 
 
 
 
Marie-Louise (La Petite Aurore l’enfant Martyr, 1952)
Dans ce "classique" québecois (en fait, c’est un gros navet), la petite Aurore se fait battre, fouetter, bruler, arracher les cheveux et laver la boucher avec du savon par la nouvelle femme (Lucie Mitchell) de son père. Le vrai martyr est de se taper le film au complet.
 
 
 
Beverly Sutphin (Serial Mom, 1994)
La mère de famille (Kathleen Turner) qui semble être parfaite, mais qui devient sanguinaire lorsque l’on menace ses valeurs familiales traditionnelles ou qu’on l’énerve pendant une réunion scolaire.
 
 
 
Mama Frateli (The Goonies, 1985)
Maman d’une famille d’escrocs, méchante à souhait, qui garde l’un de ses fils difforme enfermé dans le sous-sol. Elle est incarnée par Anne Ramsey qui s’est fait typecaster dans le rôle de "la maman détestable" comme par exemple dans Throw Mamma from the Train.
 
 
 
Joan Crawford (Mommie Dearest, 1981)
Malheureusement, Joan Crawford est une vraie personne, une grande actrice de l’Age d’Or d’Hollywood. Tiré de la biographie écrite par sa fille adoptive et incarnée par Faye Dunaway, le film montre qu’elle était une meilleure actrice qu’une mère. Elle maltraite sa fille, l’utilise pour des fins de relations publiques, et fait une crise à cause des maudits cintres en broche. 
 
                                      "NO WIRE HANGERS!!!"
 
 
Mrs. Peacock ("Home"  The X-Files, 1996)
Scully et Mulder investiguent la mort d’un bébé trouvé non loin de la maison d’une famille d’inbreeds où habitent des jeunes hommes horriblement malformés. Ils y trouvent une femme apparement tenue prisonnière sous un lit. Elle a les deux jambes et les deux bras mutilés. Les deux agents suspectent qu’elle sert de mère porteuse pour continuer la lignée, mais finalement on comprend vite que cette femme est la mère tordue des jeunes hommes et que c’est elle qui en a décidé ainsi.
 
 
  
The Alien Queen (Aliens, 1986)
Ben quoi? C’est la pire de toutes, non?!
 
 
 
commentaires
  1. Jean-François dit :

    j\’ajouterais la "Mum" de Lionel, dans Braindead, a.k.a Dead Alive (US). jouée par Elizabeth Moody, elle incarne la mère-castrante-qui-se-transforme-en zombie-plus-gros-que-la-maison la plus dégueulasse qui soit. On se souviendra de la fin, alors qu\’elle tente de tuer la bien aimée de son fils, et d\’inviter celui-ci à "rentrer à la maison", dans tous les sens du terme… Dégueu sur tous les angles, prélude à du grand Peter Jackson.

  2. Jean-François dit :

    Un ajout d\’importance: Pamela Voorhees, la mère de Jason, le slasher de vendredi 13. Une fois son fils mort, elle tue deux conseillers qui n\’ont pu empêcher la noyade. Quatre ans plus tard, elle empoisonne le lac où son fils s\’est noyé, tuant d\’autres gens, et elle fout le feu à plein de baraques. Même une fois en enfer, elle commande à son fils de tuer les enfants de Elm Street dans le fameux Freddy vs Jason. Éternellement méchante.

  3. Frederic dit :

    Arrgh! J\’avais mis Pamela dans ma liste et j\’ai oublié!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s