Mini-Critique: UP (3D) (2009)

Publié: juin 3, 2009 dans Mini-Critique
De Pete Docter avec les voix d’Ed Asner, Christopher Plummer, Jordan Nagai et Bob Peterson.
 
En accrochant des milliers de ballounes à sa maison, Carl Fredriksen, un vieillard solitaire, s’envole et entreprend le voyage dont il a toujours rêvé vers un monde sauvage situé en Amérique du Sud. Un petit scout asiatique accroché clandestinement à sa maison l’accompagnera dans son périple.
 
C’est devenu un peu prévisible de faire des critiques des films de Pixar. Me semble qu’à chaque nouveau film je lance les mots "surpassement" et  "génie" comme des confettis à un mariage. Mais c’est mérité. Up est encore une fois une oeuvre extrêmement divertissante et géniale. Dans celui-ci, les thèmes abordés sont vivre au maximum avant qu’il ne soit trop tard et lâcher prise pour aller de l’avant. Up contient les scènes les plus dramatiques que j’ai vus dans un Pixar. Après les premiers 15 minutes où l’on retrace la vie de Carl et de sa femme Ellie à partir de leur petite enfance heureuse jusqu’à leur vieillesse où Ellie est emportée par la maladie, j’entendais quelques pleurnichages dans la salle et voyait des gens enlever leurs lunettes 3D embuées, prétextant que le 3D leur faisait mal aux yeux.
 
Mais bon, Up est à la base un film d’aventure et je n’ai jamais ri autant depuis Finding Nemo. En fait pour une raison ou une autre en voyant ce vieillard et ce petit asiatique, çà m’a fait penser à Indiana Jones et Short Round dans The Temple of Doom, mais avec un ti-cul beaucoup moins gossant. Arrivé en Amérique du Sud, ils rencontrent un oiseau particulièrement bien animé et une meute de chiens dotés de colliers traduisant leurs pensées. Une superbe invention hilarante ("Squirrel!!  Point!!"), surtout avec le méchant dobberman au collier défectueux.
  
Le film est sublime visuellement. Le design est caricatural tout en étant très détaillé. J’ai vu le film en 3D et quoique une gammick, çà donnait une excellente sensation de vertige dans les scènes aériennes. J’ai adoré les scènes où Carl marche à pieds, tirant sa maison flottante avec le boyau d’arrosage, tel un énorme fardeau de souvenirs l’empêchant d’aller de l’avant.
 
Tout comme Wall-E et Ratatouille, Up est un succès parce qu’il fonctionne à deux niveaux. Les spectateurs de 7 ans riront en voyant des personnages cutes et ceux de 77 ans y comprendront les thèmes sophistiqués.
Vu au cinoche
9.5 / 10
 
 Bonus: Mes Pixars en ordre de préférences: The Incredibles, Toy Story 2, Up, Wall-E, Finding Nemo, Toy Story, Ratatouille, Monsters Inc., A Bug’s Life, Cars
 
  
 
 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s