Films Biodégradables

Publié: juin 8, 2009 dans Les meilleures scènes
On parle beaucoup d’environnement ces temps ci, notamment avec le documentaire Home sorti la semaine passée, mais les problèmes de pollution, de surconsommation, d’extinction et de surpopulation dans les films ne datent pas d’hier.
 
SPOILERS!
 
 
Silent Running (1972)
Toute végétation sur Terre a disparu. Les seuls spécimens de plantes restants sont en orbite autour de Saturne dans une gigantesque serre spatiale. À son bord se trouve une équipe de Canal Vie en train de faire de l’arrangement paysagé.
 
   
                                                                         
 
 

Soylent Green (1973)
Le réchauffement de la planète et la surpopulation ont entrainés de graves problèmes de nutrition. Les gens survivent presqu’exclusivement grâce à la nourriture usinée, incluant les succulentes gaufrettes Soylent Green faites à base de cadavres humains (mais au moins elles ne contiennent aucun gras-trans.)
 
   
                                                                "…Stop the machines! This one didn’t get processed!…"
 
 
The China Syndrome (1979)
Çà raconte la conspiration pour cacher la défectuosité d’un réacteur nucléaire menaçant l’environnement et la sécurité de gens. Apparemment, beaucoup de politiciens ont décrié le film comme étant de la propagande anti-nucléaire, mais ils se sont fermé la trappe lorsque l’accident de Three Miles Island est survenu 11 jours plus tard.
  
   
                                                                      "…Shit! That’s a big explosion!"

 
 
Star Trek IV: The Voyage Home  (1986)
Une entité extra-terrestre menace d’ioniser l’atmosphère de la Terre car elle veut parler à des baleines mais celles-ci n’existent plus au 23e siècle. L’équipage de l’Enterprise doit voyager dans le passé pour ramener des baleines dans le futur. La leçon à retenir est d’abolir la chasse aux baleines et pendant qu’on y est redonner une chance à Michael Jackson au cas où des extra-terrestres chantant "Billy Jean" viendrait le réclamer.
 
  
                                                    "…Beat It Beat It. No One Wants To Be Defeated…"
 
 
Highlander 2: The Quickening (1991)
Dans l’un des pires films jamais faits, Connor MacLeod (c’est PAS le frère de Peter) tente de recourir au problème de la couche d’ozone en créant un bouclier électromagnétique pour couvrir la planète. Malheureusement, le bouclier a pour effet de condamner le monde à vivre dans une nuit perpétuelle, et çà tombe bien car les scènes de nuits sont toujours biens utiles pour cacher les mauvais effets visuels.
 
   
                                            "Ashz you can shee, the 80shz deshtroyed the oshzone layer…"
 
 
Waterworld (1995)
Le réchauffement de la planète a fait fondre les calottes glacières et le monde entier est submergé sous l’eau. Les gens vivent sur des catamarans, cherchent des bouts de terre ferme et se demandent si la carrière de Kevin Costner survivra à ce monde apocalyptique.
 
   
                                                                         "…Finally! Marineland is at the next exit!"
 
 
The Lord of the Rings: The Two Towers (2002)
Sarumane coupe les arbres de la forêt de Mirkwood pour alimenter les brasiers de ses forgeries et se bâtir une armée. Sauf que ces arbres sont de puissants Ents et la nature se vengera contre l’industrie en détruisant un barrage et inondant les forgeries.
 
   
                                                                                                           "…bowling!.."
 
 
The Day After Tomorrow (2004)
Le réchauffement de la planète (encore lui!) bousille la météo et le monde entier est soumis à de multiples catastrophes: Des tornades, des raz de marées, le retour à l’ère glaciale, mais surtout un autre film poche de Roland Emmerich après Independence Day

 

   
 
 
The Happening (2008)
Plusieurs citoyens commettent des actes de suicides spontanés et inexpliqués. On apprendra que la cause est que Mère Nature frustrée a décidé de libérer un puissant gaz toxique à travers ses arbres comme moyen de défense contre la pollution.
 
   
                                         "Well, I guess that rules out gardening for this summer…"

 
 
Wall-E (2008)
Dans ce film de Disney, les multinationales et la surconsommation ont transformé la Terre en une grosse poubelle et les être humains ont dû évacuer la planète le temps que les robots fassent le ménage. L’ironie est que parmi les vidanges se trouvent des millions de sac de plastiques avec la face de Mickey Mouse dessus.
 
     
 
 
 
 
 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s