Mini-Critiques: Up in the Air, World’s Greatest Dad, Where the Wild Things Are

Publié: janvier 10, 2010 dans Mini-Critique
 
Where the Wild Things Are (2009)
De Spike Jonze avec Max Records, Catherine Keener et les voix de James Gandolfini et Catherine O’Hara.
Un petit garçon frustré de sa situation sociale se réfugie dans un monde imaginaire peuplé de créatures qui le proclament roi. Il s’ensuit un périple plutôt étrange de la part du réalisateur de Being John Malkovitch. C’est basé sur le livre de Maurice Sendak publié en 1963 (je ne l’ai jamais lu). La grande qualité de ce film est qu’il est très profond… mais peut-être trop pour les enfants à qui (je suppose) il s’adresse. C’est tourné comme un film de répertoire et c’est plutôt sérieux. Ce qui est une réussite totale, c’est les créatures. Bien qu’elles aient un look du genre The Muppet Show, j’étais convaincu de leur présence tellement elles ont de la personnalité. Le jeune Max Records aussi est excellent et très expressif.
 
Bref, je n’ai pas embarqué autant que j’aurais voulu, mais je sens quand même que c’est un classique qui se mijote ici. Seul le temps nous le dira. C’est un film très particulier.
 
        7.5 / 10
 
 
 
Up in the Air (2009)
De Jason Reitman avec Georges Clooney, Anna Kendrick, Vera Farmiga et Jason Bateman
On fait appel à l’entreprise de Ryan Bingham (George Clooney) lorsque l’on veut effectuer la sale tâche de congédier des employés à la place des patrons. Ryan a un background en psychologie, donne des cours de motivation et prend soin de virer les gens de façon civilisée. Le plus grand avantage de son boulot est qu’il est toujours sur la route, ce qui s’insère très bien avec son mode de vie "sans bagages"  c’est à dire sans responsabilités et obligations envers qui que ce soit. Puis vient une jeune recrue (Kendrick) qui veut instaurer un nouveau mode de fonctionnement dans son entreprise: les gens seront dorénavant virés par webcam, fractionnant ainsi les coûts de transport. Frank est furieux et devra composer avec le fait de "toucher terre". Il apprivoise cette jeune recrue, et s’attache à une autre voyageuse menant le même genre de vie que lui.
 
Après Thank You for Smoking et Juno, Reitman nous offre encore une très bonne comédie dramatique bien écrite et sympathique. Les trois acteurs sont les personnages les plus attachant de l’année et l’histoire touche des thèmes particuliers en cette période de récession. Pour une raison ou une autre, ce film me rappele Jerry Maguire par son style léger mais cachant une certaine morale.  Même si je trouve que Up in the Air est un peu surévalué, il reste le favori pour les Oscars avec The Hurt Locker et raflera assurément une tonne de prix. Clooney en mérite un et il prouve qu’il est un des grands acteurs de sa génération.
 
8.0 / 10
 
 
 
World’s Greatest Dad (2009)
De Bobcat Goldthwait avec Robin Williams, Daryl Sabara et Alexie Gilmore
Lance est un écrivain qui rêvait de succès mais n’est devenu qu’un professeur de poésie donnant un cours auquel assiste une poignée d’élèves. Il élève son fils unique absolument détestable avec qui il tente des rapprochements. Puis survient le pire drame de sa vie… et la meilleure opportunité de sa vie.
 
Robin Williams peut taper sur les nerfs quand il en met trop, mais pour une rare fois il est très subtil dans cette comédie très noire. C’est en fait possiblement l’un de ses meilleurs rôles.  Sabara incarne son fils, un masturbateur ingrat, nonchalant, vulgaire est vraiment détestable. J’aimerais dire que c’est une caricature mais je crains que beaucoup de jeunes sont ainsi dans la réalité. Pour ceux qui se demande qui est le réalisateur Bobcat, il était un acteur relativement connu dans les années 80 et a notamment incarné Zed dans la série Police Academy. À découvrir.
 
7.5 / 10
 
 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s